Algarve : le top 4 des immanquables

L’Algarve est la région la plus méridionale du Portugal. C’est aussi l’une des destinations de vacances les plus populaires du Vieux-Continent, avec un engouement croissant de la part des touristes français qui l’ont intégrée dans leur top 3 avec Barcelone et Lisbonne. Flattée par un superbe littoral rythmé par certaines des plus belles plages de la péninsule ibérique, la province bénéficie d’étés chauds et secs et d’hivers courts et doux. Voici notre top 4 des endroits à ne pas manquer en Algarve !

L’Algarve : un kaléidoscope naturel qui ne manque pas de cachet

L’Algarve est une terre de contraste. La région centrale, plus populaire et plus développée, offre des stations balnéaires animées, des installations touristiques de premier ordre et certains des meilleurs terrains de golf du Portugal. Plus à l’est, un chapelet d’îlots et de lagons de barres de sable donne le ton à un magnifique parc naturel protégé. Une atmosphère typiquement ibérique règne dans les villes et villages frontaliers.

À l’ouest, l’Algarve est très différent. Plus sauvage et plus éloigné, c’est un lieu où échapper à la foule et où les surfeurs cherchent la communion avec un océan atlantique agité. Sans surprise, plus de 50% des visiteurs du Portugal y passent leurs vacances.

Depuis 2006, Sun Location s’est spécialisé dans la réservation en ligne d’hébergements « indépendants », comme les maisons de vacances individuelles, les villas avec piscine privée, les gîtes ruraux de caractère et les chalets en montagne. Sur Sunlocation.com, vous retrouverez plus de 500 hébergements d’exception dans la région de l’Algarve : villa rurale, maison avec piscine, maison pittoresque, villa atmosphérique… avec Sun Location, vos vacances prennent la tournure du tout-confort à mille lieues des chambres d’hôtel froides et impersonnelles !

#1 Faro

Faro est la capitale de l’Algarve et son aéroport international constitue la porte d’entrée de nombreux touristes arrivant dans le sud du Portugal. Plus grande ville de la région, Faro abrite quelque 50 000 portugais et constitue un pôle industriel moderne. C’est la vieille ville, cependant, que les touristes préfèrent.

Cidade Velha (vieille ville), de Faro, est entourée de solides murs de défense et repose sur des fondations romaines et mauresques. Le grand tremblement de terre de 1755 a gravement endommagé la ville et ce que vous voyez aujourd’hui date principalement des 18e et 19e siècles. Un dédale de rues pavées entoure la cathédrale historique. Allez plus loin et vous trouverez plusieurs cafés et restaurants discrètement nichés entre des rangées de maisons et des ateliers d’artisans. Vous aurez également l’occasion de découvrir un excellent musée qui expose des trésors découverts dans la région.

L’esplanade à proximité abrite un petit port de plaisance, au-delà duquel s’étendent des lagons et des zones humides grouillant de vie marine. Ce magnifique parc naturel est également composé de nombreux îlots et d’énormes barres de sable avec leurs propres plages, dont l’une qui porte le nom de la ville.

#2 Vila Real de Santo António

Dans cette région frontalière, vous êtes aussi susceptible d’entendre parler espagnol que portugais. Les magasins et les marchés de Vila Real de Santo António sont destinés aux Espagnols, mais cette agréable ville frontalière compte également de nombreuses attractions touristiques qui méritent d’être explorées.

L’excellent Arquivo Histórico Municipal sur Avenida da República raconte l’industrie de la conserverie de sardines et de thon qui a disparu de la région à travers une exposition gratuite et interactive. La belle place principale, la Praça Marques de Pombal, est ornée d’un superbe soleil de mosaïque rayonnant d’un obélisque central. Elle est entourée d’orangers et de nombreux cafés et restaurants accueillants. Amusez-vous à prendre le ferry depuis le quai situé près de la marina jusqu’à la ville frontalière espagnole d’Ayamonte, avec ses restaurants à tapas colorés et ses épiceries fines de style traditionnel. Le ferry, qui transporte également des voitures, prend environ 20 minutes pour traverser le fleuve Guadiana.

#3 Alcoutim

L’arrière-pays peu peuplé de l’est de l’Algarve est rarement visité et reste en grande partie à l’écart de la carte touristique. Cependant, à environ 40 kilomètres au nord de Vila Real, se trouve le village pittoresque d’Alcoutim. La route qui y mène vaut le détour.

Plutôt que d’utiliser la route à deux voies « IC27 », suivez la route qui longe le fleuve Guadiana, large voie navigable sinueuse qui constitue une frontière naturelle entre l’Espagne et le Portugal. Un peu de chaux annonce ce joyau au bord de la rivière, et le minuscule hameau semble avoir été créé à partir de l’imagination d’un artiste au talent exceptionnel. Autrefois port fluvial stratégique contrôlé tour à tour par les Grecs, les Romains et les Arabes, Alcoutim a par la suite joué un rôle décisif dans le traité de paix signé en 1371 entre le roi Fernando Ier de Portugal et Enrique II de Castille.

#4 Tavira

Située près de la côte, dans l’est de l’Algarve, Tavira est l’une des plus belles villes du pourtour méditerranéen. Située des deux côtés de la large rivière Gilão, cette destination est réputée pour son héritage historique, un passé façonné par les Romains puis par les Maures.

Les toits en croupe qui définissent une grande partie de l’architecture de Tavira sont uniques à cette partie de l’Algarve. Il en est de même pour le nombre d’églises (21 au total) qui embellissent la vieille ville. À cheval sur la rivière se trouve un élégant pont construit au 17e siècle sur des fondations romaines.